L’écoconception d’un "bâtiment banque de matériaux" en 3 points

L’éco-conception d’un « bâtiment banque de matériaux » en 3 points – par Éric Allodi

Cet article fait suite à « Le Passeport Circulaire® pour qualifier les ressources de son patrimoine »

La création d’un bâtiment « banque de matériaux »

L’éco-conception et la gestion des ressources en fin d’usage sont les deux faces de la même pièce. En effet, si un bâtiment n’est pas conçu pour être démonté facilement, ou si les produits ne sont pas consciencieusement choisis, alors il n’existera pas de modèle économique valable de régénération, et la ville ne sera pas résiliente puisqu’elle générera plus de déchets qu’elle ne régénérera de ressources.

Pour remédier à cela, il existe le modèle d’éco-conception de bâtiment appelé « banque de matériaux ». Ce modèle repose sur les 3 principes suivants

Les 3 principes du « bâtiment banque de matériaux »
Les 3 principes du « bâtiment banque de matériaux »

Ce modèle permet de livrer au propriétaire un Bâtiment Circulaire (ou « Circular Ready »), avec sa Banque Digitale des Matériaux, qui permettra à son Ressource Manager® de gérer les ressources usagées via des écosystèmes de réemploi, d’upcyclage ou de recyclage.

 

La Banque Digitale des Matériaux

La Banque Digitale des Matériaux du bâtiment constitue son jumeau numérique des matériaux, et consigne toutes les informations relatives aux gisements de produits (neufs ou issus du réemploi) qui le constituent, de la conception à l’exploitation. Elle peut être synchronisée avec un outil BIM GEM, s’il existe. Ces gisements de produits, qualifiés par leurs passeports circulaires et dont on connaît les quantitatifs, suffisent à mesurer la performance environnementale et circulaire du bâtiment ou d’un patrimoine. C’est la Signature Circulaire®.

 

La Signature Circulaire de votre bâtiment

Le Tableau des matériaux comprenant le résultat d’un diagnostic ressources ou PEMD, des produits neufs, ou un mix des deux, est d’abord importé, puis la signature peut être calculée.

Les principes de la Signature Circulaire® (source myUpcyclea®)
Les principes de la Signature Circulaire® (source myUpcyclea®)

La Signature Circulaire® comprend :

  • L’empreinte carbone de production, l’« embodied carbon », l’ICComposant et l’ICConstruction (RE2020) du bâtiment,
  • Le degré de circularité, le taux de réemploi en pourcentage massique, le degré de démontabilité, le potentiel de prochaines vies des constituants et le degré de fiabilité des passeports utilisés, … au niveau du bâtiment,
  • Le degré de santé (au niveau COV, CMR et molécules toxiques bannies par le Cradle to Cradle®),
  • La survaleur du bâtiment, calculée à partir des coûts de revente des produits et matériaux usagés qui le constituent.

Entrez vos coordonnées pour télécharger ce document