Concevoir et gérer des bâtiments circulaires

L’économie circulaire, c’est un paradigme dans lequel une ressource ne devient jamais un déchet. En fin de vie, elle est gérée pour être recyclée, upcyclée ou réemployée.

Bien qu’elles soient souvent confondues, économie circulaire et réemploi sont des notions différentes. En effet, dans l’économie circulaire, il ne s’agit pas de donner “une seconde vie” à des déchets mais bien de donner de multiples vies à des ressources. A ce titre, le réemploi est une composante de l’économie circulaire.

Appliqué au secteur du BTP, cela implique qu’à la construction d’un bâtiment, tous les composants sont sélectionnés et installés pour ne générer aucun déchet en fin de vie. Ils pourront être utilisés sur un autre chantier ou être récupérés par un transformateur pour être réemployés ou reconditionnés.

Mais pour faire de l’économie circulaire de manière efficace, il y a deux pré-requis lors de la construction d’un bâtiment :

  • il faut connaître précisément les produits et matériaux qui le composent grâce à leurs « passeports circulaires »,
  • il faut que le démontage du bâtiment ait été prévu dès la conception (par exemple grâce à des modules clipsables facilement démontables) afin de ne pas altérer l’état des produits réemployables et les déposer à moindre coût.
 
C’est le concept de bâtiment banque de matériaux, ou bâtiment circulaire.

5 étapes pour gérer votre patrimoine immobilier en économie circulaire avec myUpcyclea®

Etape 1 :

Sélection de produits

Votre MOE et les entreprises accèdent à une Librairie Upcyclea « open source » de passeports de produits sains et circulaires, mis à jour par des fabricants du monde entier.

Ces milliers de Passeports Circulaires® sont notés par Upcyclea selon 5 critères environnementaux (non-toxicité, circularité, carbone & énergie, eau, social) afin de garantir la qualité de produits que les fabricants voudront récupérer en fin d’usage, ou qui seront réemployés ou recyclés.

Etape 2 :

Conception

Votre MOE éco-conçoit votre bâtiment en prévoyant, dès la construction, des systèmes démontables en fin de vie du bâtiment. Il sélectionne les produits circulaires qui feront de votre bâtiment une Banque digitale de matériaux.

Il pourra ainsi mesurer la future Signature Circulaire® du bâtiment : son empreinte carbone, son degré de circularité, son taux de circularité et de réemploi, et sa valeur économie résiduelle. Il utilisera cette signature pour répondre à vos exigences environnementales, et ajuster les produits si besoin.

Etape 3 :

Construction ou Rénovation

Les entreprises importent ou saisissent les gisements de produits caractérisés par leurs passeports, dans votre banque digitale de matériaux, au fur et à mesure de l’avancement du chantier.

Le MOE vérifie avec la signature circulaire que, même en présence de variantes, le résultat est conforme aux exigences environnementales du projet. A la livraison, vous connaitrez précisément l’empreinte carbone du bâtiment (empreinte de production, embodied carbon, RE2020/ICcomposant s’il s’agit d’un bâtiment neuf), ainsi que la survaleur économique induite par la revente des constituants usagés.

Etape 4 :

Exploitation (Ressource Management)

Votre bâtiment, modélisé dans notre système myUpcyclea®, devient une banque digitale de matériaux qui pourront être gérés et valorisés en fin d’usage.

En effet, lorsqu’un élément a besoin d’être remplacé, le Ressource Manager crée un éco-système pour proposer la ressource en réemploi. Il peut également parcourir la liste des produits disponibles pour trouver la ressource de remplacement dont il a besoin.

Etape 5 :

Déconstruction

Lors de la déconstruction, si le bâtiment a été éco-conçu, de nombreuses ressources peuvent être démontées et réhabilitées. Elles peuvent alors être mise dans des éco-systèmes sur le système myUpcyclea® pour être rachetées par d’autres entreprises ayant exprimé des besoins.

Ainsi, un bâtiment en fin de vie ne génèrent plus de déchets mais rapporte des revenus grâce à la revente de matériaux.

Dans la cas où la déconstruction porte sur un bâtiment ancien, et pour lequel un diagnostic ressource/PEMD a eu lieu, l’inventaire issu du diagnostic pourra être importé dans myUpcyclea® afin que le système propose automatiquement des correspondances avec des besoins déclarés par ailleurs dans la plateforme.